08 DéC 16 0 commentaire
15 % des Français ignorent leur diabète

15 % des Français ignorent leur diabète

Médecin généraliste spécialisée dans le diabète, le Dr Guénaëlle Clotteau, qui exerce au Pôle santé sud, explique la maladie.

 

« Le Maine Libre » : On parle de plusieurs diabètes…

Guénaëlle Clotteau : Les trois principaux sont le diabète gestationnel, qui concerne 8 % des femmes enceintes et qui disparaît généralement après l’accouchement, le diabète de type 1, qui est une maladie auto-immune qui nécessite un apport en insuline et le diabète de type 2 dont la prise en charge est dans un premier temps médicamenteuse. Ce dernier concerne environ 95 % des diabétiques.

 

Peut-on faire du diabète à tout âge ?

Il n’y a pas d’âge pour faire du diabète de type 1 ou 2, même si le premier survient la plupart du temps chez les enfants et le second après 40 ans.

 

Quels sont les signes qui peuvent alerter ?

Le diabète de type 1 peut se révéler de façon assez brutale. Le patient se met à uriner beaucoup, boit énormément et perd du poids.

Le diabète de type 2 est davantage silencieux. On peut être diabétique depuis des années sans s’en apercevoir et c’est souvent au hasard d’une prise de sang qu’on fait le diagnostic. 15 % des Français ignorent qu’ils sont diabétiques.

 

Y a-t-il des facteurs de risque ?

Le surpoids, l’âge, l’hérédité métabolique, sont quelques-uns des critères à prendre en compte. On a 30 % de risque d’être diabétique si l’un de nos parents l’est, 70 % s’ils le sont tous les deux.

 

Peut-on en guérir ?

Non. Il s’agit d’une maladie chronique et l’enjeu de la prise en charge est d’éviter les complications (atteinte des yeux, des reins, des pieds, des artères et du coeur). Mais on peut être diabétique et bien portant.

 

Que conseillez-vous à vos patients ?

« Manger mieux, bouger plus ». Outre cette règle d’hygiène, le traitement est personnalisé et s’adapte au cas par cas.

 

© Le Maine Libre – 06-12-16

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Partager la carte de voeux avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.