01 AOûT 14 0 commentaire
À la pointe de l’urologie

À la pointe de l’urologie

Pour accompagner l’arrivée du Dr Victor Martinez, chirurgien urologue, la Clinique des Grainetières s’est dotée d’un laser révolutionnaire pour le traitement de l’adénome de la prostate et des troubles urinaires : le laser Holmium 100W. L’établissement a également acquis un vidéo-urétéroscope souple, un matériel d’endo-urologie de dernière génération.

 

Grâce à ces nouveaux matériels de haute technologie, la Clinique des Grainetières propose les techniques opératoires mini-invasives les plus modernes telles que :

 

La technique HoLEP

Il s’agit de l’énucléation de l’adénome par laser Holmium prostatique. Le chirurgien peut ainsi retirer en un seul bloc l’adénome. Cette intervention chirurgicale est généralement réalisée sous anesthésie rachidienne.
L’utilisation d’un écran vidéo de contrôle à travers l’urètre permet de visualiser les tissus obstruant la prostate et qui vont être éliminés grâce à une source d’énergie laser (Holmium 100 W).

L’intervention est ensuite divisée en deux temps :
Le premier temps est celui de la dissection puis de l’énucléation des lobes latéraux (voir schéma ci-dessous) qui seront déposés dans la vessie.
Le deuxième temps est celui de l’exérèse des lobes par fragmentation, grâce au système de morcélation/aspiration. Les copeaux seront envoyés pour analyse.

La durée de l’intervention varie entre 40-120 minutes selon la taille de la prostate.
Le processus se termine par la mise en place temporaire d’une sonde et un lavage salin continu. Ils seront supprimés dans les 24 heures.

Cette technique de traitement des pathologies de la prostate a largement démontré son efficacité et son caractère non invasif.

 

Les principaux avantages de HoLEP
• Convient à tous les patients, quelle que soit la taille de la prostate
• Peut être utilisé chez les patients présentant des troubles et /ou prenant de la warfarine, du clopidogrel, de l’aspirine…
• Limite le risque de saignements pendant et après l’intervention
• Nécessite moins de transfusions
• Restreint le risque d’hyponatrémie de dilution (syndrome postRTU) en utilisant une solution saline isotonique
• Facilite la récupération en réduisant le temps de cathétérisme postopératoire et en diminuant le temps d’hospitalisation (24 à 48h)
• Réduit le risque de récidive ou de retraitement
• Améliore les niveaux de PSA postopératoires
• Permet un examen histopathologique du tissu énucléé

 

Le suivi clinique
De retour à domicile, le patient pourra contacter son médecin généraliste ou le service d’urologie en cas de nécessité (rétention urinaire ou poussée inflammatoire). La reprise d’activité peut s’envisager sous 24 à 48 heures.
Trois semaines voire un mois après l’opération, une consultation sera planifiée avec l’urologue. Le médecin évaluera le résultat définitif de l’HoLEP.
En fonction de l’analyse des copeaux et dans le cadre du dépistage d’un cancer prostatique, l’urologue pourrait demander à revoir le patient.
Le taux de récidive est très faible (inférieur à 2 %).
Les effets secondaires peuvent être une incontinence d’effort passagère (inférieur à 1 %) et un risque de sténose de l’urètre (inférieur à 5 %).

 

La technique RIRS

Il s’agit de la chirurgie rétrograde intra-rénale, une technique chirurgicale développée pour le traitement des calculs ou des pierres situées dans les voies urinaires intra-rénales. Avec cette méthode, les docteurs Yves Bottine et Victor Martinez peuvent traiter entre autres les lithiases rénales, les tumeurs infiltrant le haut appareil urinaire, les sténoses de l’urètre et les diverticules caliciels. L’équipe d’urologie de la Clinique des Grainetières peut également éliminer les calculs rénaux en une seule séance (pour les calculs jusqu’à 3 cm) avec un taux de réussite proche de 100 %.

 

La technique en détails
Il s’agit d’un procédé qui s’effectue par les voies naturelles (sous anesthésie générale) pour, cette fois, aller chercher le calcul non seulement jusqu’à l’uretère mais jusqu’au rein ! L’urologue utilise un endoscope flexible très fin (2,5 millimètres de diamètre) et très long (70 centimètres) qui va permettre d’explorer les cavités du rein grâce à une minicaméra placée à l’intérieur de l’instrument. Une fois l’endoscope parvenu au contact du calcul, l’urologue introduit dans l’endoscope une fibre laser qui pulvérise le calcul (lequel se transforme en fines particules comparables à du sable). Les résidus vont alors s’évacuer, les jours suivants, dans les urines. Il faut compter une heure de traitement pour pulvériser un centimètre de calcul. Cette nouvelle technique, qui ne nécessite que 24 heures d’hospitalisation, a peu de contre-indications : essentiellement l’existence d’une maladie qui pourrait empêcher l’anesthésie générale. Elle permet même de répondre aux contre-indications des traitements conventionnels.

 

RIRS contre lithotritie
Depuis de nombreuses années, la lithotritie extracorporelle par ondes de choc (LEC) est utilisée pour le traitement des calculs rénaux et urétéraux mais ses indications sont plus limitées que celles de l’urétéroscopie souple. Pour calculer le calice inférieur, la lithotritie a par exemple un taux de succès bien inférieur à celui de la chirurgie rétrograde intra-rénal. L’évolution continue et les excellents résultats de la technique RIRS, comme en témoigne plusieurs publications nationales et internationales, font de cette technique une solution plus efficace que la lithotritie.

 

RIRS contre urétéroscopie classique
La technique RIRS est également plus efficace que l’urétéroscopie semi-rigide. En effet, l’urétéroscope peut très bien explorer l’uretère et le bassinet du rein mais ne permet pas d’explorer l’intérieur du rein.

 

Les principaux avantages
Elle permet de traiter la majorité des calculs (même certains au-delà de 2,5 centimètres).
Son efficacité (taux de réussite de 90 %) comporte un taux très faible de complications.
L’hospitalisation est très courte.
L’urologue passe par les voies naturelles, d’où l’absence de traumatismes et de cicatrices.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Vedici & Vitalia

Naissance d’un leader de santé

Les groupes Vedici et Vitalia se sont rapprochés pour donner naissance à un leader de santé, présent dans l’ensemble des métiers de l’hospitalisation de courte durée.

A travers ses implantations, aussi bien dans les métropoles que dans les villes moyennes, au plus près des besoins des français, le Groupe contribuera ainsi à leur libre choix d’accès à la santé, en soignant plus de 1.200.000 patients par an (30.000 naissances, 310.000 passages aux urgences dans 16 services d’urgences autorisés, 28.000 patients pris en charge en cancérologie et 170.000 séances de dialyse).

Le rapprochement des deux groupes, projet structurant et de long terme, est porté par les Dirigeants-Fondateurs de Vedici et accompagné par CVC capital partners, son partenaire et investisseur de référence, ainsi que par Icade Santé, filiale immobilière du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations et d’investisseurs institutionnels français de premier rang.

Les 14.000 collaborateurs et 3.200 médecins, attentifs à la personne et à la qualité des soins, prendront en charge les patients au sein des 81 établissements du groupe, dont 66 établissements MCO (Médecine, Chirurgie et Obstétrique). Ce nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliards d’euros et 12% de l’activité de l’hospitalisation privée en France.

Dans un contexte économique durablement contraint, le rapprochement des deux groupes permettra de mutualiser les savoir-faire et les moyens, d’augmenter les capacités d’investissements, contribuant ainsi à la pérennité de notre système de santé.

D’ici quelques semaines, le groupe dévoilera sa nouvelle identité, porteuse des valeurs d’exigence, d’innovation, de proximité et d’engagement de ce nouveau leader de la santé.

Découvrez le groupe Vedici