17 JUIN 15 0 commentaire
Accoucher naturellement à l’Hôpital Privé Océane

Accoucher naturellement à l’Hôpital Privé Océane

 

L’Hôpital Privé Océane à Vannes ouvrira dans quelques jours une « salle nature » pour les couples qui souhaitent un accouchement physiologique, non-médicalisé, mais avec un niveau de sécurité optimale. Une journée portes ouvertes aura lieu le samedi 20 juin 2015, de 10h à 15h, pour les futurs parents, les sages-femmes libérales et les gynécologues de ville.

 

Baignoire de dilatation, grand lit bas de posture, fauteuil d’accouchement, lianes d’étirement, musique relaxante, lumière tamisée : autant d’éléments permettant d’accueillir le bébé dans une ambiance sereine. La salle nature de 25 m² est également dotée d’un monitoring sans fil. Il permet la surveillance du rythme cardiaque fœtal en continu, laissant la femme libre de ses mouvements pour adopter des postures qui diminuent la douleur et pour favoriser la descente du bébé.

 

Située au sein même du bloc obstétrical, la salle nature accueille toutes les mamans qui le souhaitent,  sous réserve qu’il n’existe aucun risque et aucune contre-indication médicale à ce projet d’accouchement. Là, la maman peut par exemple prendre un bain chaud : « la chaleur atténue la douleur des contractions et accélère souvent la dilatation du col de l’utérus » explique l’un des gynécologues-obstétriciens de l’établissement. Au fur et à mesure que le travail avance et que les contractions s’accélèrent, la future maman peut sortir du bain et s’installer sur le fauteuil d’accouchement ou le lit de posture. À elle ensuite de trouver la position qui lui convient le mieux pour accoucher.

 

Néanmoins, Wilfried Harsigny, directeur de l’Hôpital Privé, insiste : « la surveillance médicale est nécessaire afin de prévenir les complications. » La sage-femme, qui assure l’accompagnement des couples dans la salle nature, est ainsi vigilante à tous les signaux d’urgence. « Le rythme cardiaque du bébé est surveillé en continu avec un monitoring sans fil. Si une anomalie survient au cours du travail, la sage-femme peut être amenée à transférer la future maman dans une salle d’accouchement classique ou au bloc opératoire si cela est nécessaire. »

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Partager la carte de voeux avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.