03 JUIL 17 0 commentaire
Le bloc opératoire de la clinique de Saint-Omer ouvert aux médecins londoniens

Le bloc opératoire de la clinique de Saint-Omer ouvert aux médecins londoniens

La Clinique de Saint-Omer accueillera 4 chirurgiens orthopédiques londoniens, les 29 juin et 6 juillet prochains. L’objectif ? Enseigner à ces médecins l’art de la chirurgie mini-invasive de l’hallux valgus, une déformation osseuse au niveau du gros orteil.

 

L’hallux Valgus, appelé « oignon » dans le langage populaire, concerne le plus souvent les femmes. Le gros orteil est dévié vers l’extérieur et s’accompagne d’une saillie, douloureuse et rentrant en conflit avec la chaussure. Douleur, gène, tracas pour se chausser, cette pathologie a de nombreuses conséquences. L’intervention chirurgicale permet d’en venir à bout.

 

Après 20 ans de pratique, le Docteur Guillaume Strouk Chirurgien orthopédiste maîtrise parfaitement la technique de chirurgie mini invasive de l’hallux valgus, il est reconnu pour son expertise.  « Il n’y a plus de douleurs après l’opération, explique le chirurgien. La cicatrice est quasi invisible, c’est idéal pour porter ensuite de jolies chaussures ouvertes ».

 

C’est ce chirurgien expérimenté qui formera donc le Dr Kaser Nazir du Guy’s and Saint Thomas Hospital et le Dr Mann du Saint John and Saint Elizabeth Private Hospital, le 29 juin. Une seconde session aura lieu le 6 juillet avec les Drs Nicolas Masucci et Chich-Kai Huang, du Newham University Hospital. Interventions en direct, partages d’expérience et discussion de cas seront au cœur de cette journée.

 

Intervention en ambulatoire

 

« Avant, l’opération nécessitait une hospitalisation de plusieurs jours et engendrait des douleurs et une convalescence longue », assure David Fleyrat, directeur de la Clinique de Saint-Omer.

Aujourd’hui, avec le développement de la technique percutanée et mini-invasive, l’intervention se fait de plus en plus en ambulatoire selon les cas. Le patient peut même reprendre le travail après seulement six semaines.

 

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.