S Cancer du sein : les établissements Elsan se mobilisent pour la prévention. - Elsan
16 OCT 18 0 commentaire
Cancer du sein : les établissements Elsan se mobilisent  pour la prévention.

Cancer du sein : les établissements Elsan se mobilisent pour la prévention.

Le cancer du sein est le plus fréquent et le plus mortel des cancers chez la femme. Cette année, Octobre rose est la 25ème campagne de sensibilisation annuelle au cancer du sein.

A cette occasion et tout au long du mois d’octobre, la mobilisation est massive au sein des 120 établissements du groupe Elsan, un acteur majeur en cancérologie,  pour participer à cette campagne de prévention et de sensibilisation auprès des femmes. De nombreux événements, actions de prévention et ateliers à l’attention des patientes, accompagnants et professionnels de santé sont organisés partout en France.

 

 

En Auvergne Rhône-Alpes :

 

  • La Polyclinique La Pergola, à Vichy, en partenariat avec la Ligue contre le cancer, a organisé le 3e Open de Golf le 14 octobre, au profit des associations locales d’aide aux patients. La veille, un stand d’informations et d’échanges était installé au centre commercial des 4 chemins.

 

  • Le Pôle Santé République, à Clermont-Ferrand se mobilise tout le mois. Au programme, de nombreux ateliers de soins de support à l’attention du public : massage bien-être, socio-esthétique, nutrition, art-thérapie ou encore activité physique et adaptée.

 

  • A L’Hôpital Privé La Châtaigneraie à Clermont-Ferrand six agents de stérilisation ont décidé de se mettre à nu pour participer au «Pink glove photo compétition 2018», un concours photo international dédié à la lutte contre le cancer du sein.

 

 

Dans le Centre-Val-De-Loire :

 

  • La Clinique de l’Archette, à Olivet, promeut le sport comme thérapie pour lutter contre le cancer. La structure Kinesy propose aux personnes atteintes d’un cancer de retrouver le goût de l’effort grâce à des séances d’activités physiques encadrées. Dimanche, lors des Foulées Roses, des femmes atteintes de cancer vont marcher.
  • La Clinique Saint Cœur, à Vendôme, associée à l’ADOC 41, la ligue contre le cancer et Onco 41,  se mobilise et organise des actions de prévention, de sensibilisation et d’information le 16 octobre prochain. En partenariat avec le laboratoire ROCHE, les participantes qui le souhaitent pourront aussi s’initier à l’autopalpation des seins sur une réplique de buste de femme.

 

  • L’Hôpital Privé d’Eure-et-Loir, à Mainvilliers, se mobilise: un stand d’information et de documentation est tenu par des bénévoles de l’association des dépistages organisés des cancers d’Eure-et-Loir (Adoc 28).

 

Dans le Grand-Est :

 

  • La Polyclinique de Gentilly, à Nancy, s’est mobilisée le 9 octobre. Des professionnels ont répondu aux questions à travers des ateliers (sophrologie, réflexologie, massages, buste d’auto palpation…), des stands d’informations ou encore un quizz.

 

  • La Polyclinique Majorelle, à Nancy, est quant à elle partenaire de la Course Octobre Rose de Nancy qui s’est déroulée le 7 octobre avec le personnel de la Clinique. Durant tout le mois, le rose sera mis à l’honneur : les nuits un éclairage rose sera projeté sur la façade de la clinique et le personnel s’habille de tenues roses. Par ailleurs, défis sportifs et jeu concours sur Facebook sont au rendez-vous….

 

Le personnel s’est également essayé au Dragon Boat ! Après un cancer du sein, il est préconisé la reprise progressive d’un sport adapté et le Dragon Boat s’y prête complètement !

 

  • A la Clinique de l’Orangerie, à Strasbourg, dans le cadre du partenariat entre Elsan et l’IRCAD, les professionnels de santé sont conviés à une journée consacrée au thème des Ganglions sentinelles dans le cancer du sein.

 

Deux manifestations ont par ailleurs été organisées les 6 et 7 octobre derniers : la Strasbourgeoise en canoë bi places et la traditionnelle course La Strasbourgeoise à travers la ville de Strasbourg.

 

  • L’Hôpital Clinique Claude Bernard à Metz et les Galeries Lafayette de Metz ont proposé le 24 octobre une séance de maquillage et de bien-être destinées aux patientes de la Clinique.

 

 

 Dans les Hauts-de-France :

 

  • A la Clinique Saint-Omer, à Blendecques, le 23 septembre une marche est organisée.De nombreuses animations ont lieu: cours de fitness et bien-être, manucure, maquillage, exposition de voitures anciennes. Enfin, un stand d’information a permis à la population d’en apprendre davantage sur le dépistage du cancer du sein.

 

 

Marches, journées de sensibilisation en présence de professionnels de santé ouvertes au grand public, manifestations en partenariat avec les laboratoires Roche, Aisne Préventis et Mutualité Française, stands d’informations (Diamant Rose, Pôle femme avec la présence de l’équipe cancéro et un gynécologue obstétricien, Gestes d’urgences…) et animations (Jeux picards, soins esthétiques, château gonflable, quizz, préparation de smoothie…) sont au programme.

 

En Ile-de-France :

 

  • La Clinique Conti, à L’Isle Adam, a mis en place des stands d’informations, des ateliers socio-esthétiques, d’expressions et un quizz avec cadeau à la clé.
  • L’Institut de radiothérapie et de radiochirurgie H. Hartmann, à Levallois, organise jeudi 26 octobreà partir de 19h30 une soirée sur le thème « Restez active ! » en présence de Laurence Bourdet-Mathis, adjoint au Maire en charge des sports à la Mairie de Levallois et du Dr Alain Toledano. Au programme : accompagnement professionnel, sport avec l’association « Sport Pour Vaincre le Cancer » et questions autour de la sexualité.

 

 

  • La Clinique de l’Estrée, à Stains, a accueilli des stands, des ateliers et des animations le 11 octobre. En partenariat avec les villes de Stains et de Pierrefitte-sur-Seine, une Marche Rose est organisée le 20 octobre.

 

En Nouvelle-Aquitaine :

 

  • La Clinique Esquirol Saint Hilaire, à Agen, et la Clinique Calabet s’associent à cette occasion pour multiplier les actions. Pour le « Mealrose Day » des repas roses ont été servis aux patients et aux professionnels le 11 du mois. Deux expositions photographiques sont également organisées. A compter du 18 octobre à 18h, des conférences ouvertes au grand public seront données. Par ailleurs, sont organisés un match de rugby le 27 octobre, des ateliers,  ventes de goodies…  La Clinique a également participé à la réalisation par le comité féminin 47 et le chanteur David Lion, à un clip « Octobre Rose » chanté en langue des signes française. Un beau message pour inciter notre société à transformer son regard sur la maladie et le handicap.

 

  • La Clinique Inkermann, à Niort, profite d’octobre rose pour créer, l’Institut du sein des Deux-Sèvres. A cette occasion, l’insitut ouvrira ses portes le 17 octobre. Les visiteurs et professionnels sont invités à découvrir cet institut ce jour-là. L’objectif étant de mieux coordonner la prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein.

 

 

En Occitanie :

 

  • A la Clinique Saint Pierre, à Perpignan, des stands d’informations ont été installés dans le hall d’accueil. Des desserts « roses » ont été servis la semaine du 01/10. Enfin, tous le mois, est présenté une exposition de photos sur le thème « ensemble contre le cancer du sein ».

 

  • La Polyclinique Le Languedoc, à Narbonne, propose pendant tout le mois une campagne d’affichage de panneaux de prévention et d’informations au sein de l’établissement. Le 18 octobre, un stand d’information est installé dans le hall de la Polyclinique avec la participation d’ADOC 11 et la présence du Dr Kreiche qui sera à la disposition du public pour répondre à toutes les questions. Enfin, en partenariat avec le laboratoire Roche un atelier de sensibilisation à la prévention du cancer du sein et à l’autopalpation, sera également mis en place à destination du personnel de la Polyclinique.

 

  • La Polyclinique Notre Dame, à Draguignan, se mobilise aux côtés d’ISIS 83, structure départementale coordonnant l’action nationale de dépistage du cancer du sein et du cancer colorectal. Le mercredi 10, un stand d’information était installé dans le hall d’accueil pour répondre à toutes les questions !

 

  • A la Polyclinique de l’Ormeau, à Tarbes, des manifestations ont lieu tout le mois : ateliers gratuits pour prendre soin de soi, s’informer, découvrir, échanger, rire…

 

En Bretagne

 

  • A la Clinique du Ter, à Lorient, des manifestations et ateliers ont lieu le 17 octobre. Des conférences sur la chirurgie réparatrice du sein et la chirurgie ambulatoire sont données par des médecins à 17h et 17h30. Ateliers et marches sont également proposés.

 

  • L’Hôpital Privé Océane, à Vannes, a organisé le 1er octobre 2018, en étroite collaboration avec l’Association pour le Dépistage des Cancers en Morbihan (A.DE.CA.M) une journée pour promouvoir le dépistage du cancer du sein. Des médecins de l’ADECAM et de l’ établissement répondent aux questions ce jour là à partir de 9h30.

 

En Bourgogne Franche-Comté

 

  • La Polyclinique Val de Loire à Nevers a organisé au palais ducal de Nevers un défilé pour voir la vie en rose. Plutôt que des mannequins et des tenues à la pointe de la mode, ce sont des patientes atteintes d’un cancer du sein et des personnels médicaux qui étaient à l’honneur en portant des vêtements et des accessoires adaptés aux conséquences de la maladie.

 

_______________________________________________________

La cancérologie chez Elsan :

 

Nous accompagnons chaque année 85 000 patients au total dans leur combat contre le cancer de la phase de dépistage, traitements par chimiothérapie et radiothérapie ainsi qu’en soins palliatifs.

 

  • 170 000 séances de chimiothérapie
  • 107 000 séances de radiothérapie sur 4 centres avec une filiale, le groupe Seny, consacrée à la radiothérapie qui comprend des établissements de renom comme l’Institut Hartmann à Levallois et l’Institut cancérologie Paris-Nord, à Sarcelles.

 

Chiffres globaux cancer

 

  • 3 millions de personnes vivent, en France, avec ou après un cancer.

 

  • 375 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués en France chaque année*. Parmi ceux-ci, 50 % touchent le poumon, le sein, la prostate ou le colon.

 

  • 148 000 décès par an sont imputables au cancer, qui reste la première cause de mortalité en France, devant les maladies cardiovasculaires.

 

  • 50 % des patients atteints de cancer sont pris en charge dans le secteur privé.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.