07 SEP 17 0 commentaire
La clinique veut désengorger les Urgences de l’hôpital

La clinique veut désengorger les Urgences de l’hôpital

Une structure baptisée SOS-Premiers-Soins a ouvert à la clinique Saint-Louis. Elle reçoit les patients six jours sur sept, sans rendez-vous.

 

Une offre médicale supplémentaire pour les habitants de Poissy. La clinique Saint-Louis, un établissement privé implanté dans le centre-ville, vient de créer un nouveau service baptisé SOS-Premiers-Soins, ouvert six jours sur sept, du lundi au samedi, sans rendez-vous. Les cinq professionnels de santé y assurent les mêmes prestations qu’aux Urgences de l’hôpital.

 

L’unité, validée par l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France, compte trois salles d’examen et de soins. La traumatologie, la pédiatrie, la cardiologie et tous les maux dont souffrent les patients y sont pris en charge.

 

Une solution de repli

 

« L’objectif est de répondre à un besoin, car face à la pénurie de médecins, de nombreuses personnes vont directement à l’hôpital, indique Nasredinne Moktari, le chef du service. Ainsi les Urgences sont souvent consultées pour de la bobologie et elles sont engorgées. » Désormais, les habitants du bassin de santé de Poissy bénéficient d’une solution de repli.

 

« Chez nous il n’y a pas d’attente, insiste Bruno Harang, directeur de l’établissement. Nous sommes complémentaires du service public et notre objectif est de désengorger les Urgences ». Des locaux spécifiques ont été aménagés pour la création de ce service. Coût : 100 000 €. Que les visiteurs se rassurent, « les tarifs des prestations sont sur le même barème de la Sécurité Sociale et nous appliquons le tiers payant », souligne Nasredinne Moktari.

 

La clinique Saint-Louis, ayant une capacité d’accueil de 177 lits, est gérée par le groupe Elsan. Établissement polyvalent, tous les services y sont proposés et plus de 800 naissances sont recensées chaque année dans sa maternité. ■

 

 

© Yves Fossey-Le Parisien-04 septembre 2017

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.