10 MAR 16 0 commentaire
Dermatologie esthétique : la Polyclinique du Sidobre s’équipe pour traiter les bourrelets disgracieux

Dermatologie esthétique : la Polyclinique du Sidobre s’équipe pour traiter les bourrelets disgracieux

Inédit dans le Tarn. Depuis quelques semaines, la Polyclinique du Sidobre à Castres propose un nouveau traitement médical de la silhouette : la cryolipolyse. Encore peu répandu en France, ce nouveau procédé permet d’harmoniser la silhouette sur certaines zones d’amas graisseux localisés, de manière totalement naturelle par le froid. Sans chirurgie, sans aiguille, ni anesthésie, ce traitement innovant est simple, indolore et rapide.

 

Plus de huit femmes sur dix ont des rondeurs localisées, source de nombreux complexes. Malgré le sport et un régime adapté, ces amas graisseux ont du mal à disparaître. La cryolipolyse permet de traiter efficacement ces bourrelets : une bonne alternative à la chirurgie par liposuccion et ses contraintes et à l’anesthésie générale. De nombreuses zones peuvent être traitées : hanches, ventre, intérieur des cuisses, culotte de cheval, intérieur des bras ou encore double menton.

 

Encadré dans un établissement de santé, par un médecin spécialisé formé à cette technique, la cryolipolyse reste un acte médical. La Polyclinique du Sidobre utilise un équipement agrée et certifié de dernière génération.

 

Comment ça marche ?

Un entretien médical préalable permet de déterminer les bons patients pour cette procédure et les zones pouvant être traitées afin d’obtenir le meilleur résultat. Lors de la séance, les zones à traiter sont repérées. Puis une lingette protectrice est appliquée sur la peau. Une aspiration progressive positionne l’amas graisseux dans l’applicateur et le refroidissement commence. Les cellules graisseuses gèlent rapidement pour passer en-dessous de zéro degré. En effet, lorsqu’une cellule graisseuse est soumise à un froid intense et prolongé (45 minutes), celle-ci se détruit et éliminée dans les semaines suivantes par voie naturelle. Un massage de la zone traitée est réalisé en fin de séance. La peau reste rouge quelques heures et la zone est sensible quelques jours. À la fin de la séance, le patient peut reprendre ses activités normalement.

L’effet n’est pas immédiatement visible car les cellules graisseuses sont éliminées progressivement. Il faudra donc être patient. En effet, les premiers résultats commencent à être visibles à partir de 8 à 10 semaines et se poursuivent jusqu’à 4 mois après le traitement.

 

Les résultats varient d’un patient à l’autre. En général on observe une perte de 30 à 40 % de la zone traitée par séance, ce qui est suffisant sur les petits amas graisseux. Plusieurs séances peuvent être réalisées si l’amas graisseux est plus épais. S’il n’y a pas de variation importante de poids, les graisses ne reviennent pas se loger sur les zones traitées. Le résultat est donc permanent. Ensuite, c’est au patient de prendre soin de sa nouvelle silhouette grâce à une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. Attention, cette technique est déconseillée aux femmes enceintes, et contre-indiquée en cas de pathologies au froid ou de hernie.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Vedici & Vitalia

Naissance d’un leader de santé

Les groupes Vedici et Vitalia se sont rapprochés pour donner naissance à un leader de santé, présent dans l’ensemble des métiers de l’hospitalisation de courte durée.

A travers ses implantations, aussi bien dans les métropoles que dans les villes moyennes, au plus près des besoins des français, le Groupe contribuera ainsi à leur libre choix d’accès à la santé, en soignant plus de 1.200.000 patients par an (30.000 naissances, 310.000 passages aux urgences dans 16 services d’urgences autorisés, 28.000 patients pris en charge en cancérologie et 170.000 séances de dialyse).

Le rapprochement des deux groupes, projet structurant et de long terme, est porté par les Dirigeants-Fondateurs de Vedici et accompagné par CVC capital partners, son partenaire et investisseur de référence, ainsi que par Icade Santé, filiale immobilière du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations et d’investisseurs institutionnels français de premier rang.

Les 14.000 collaborateurs et 3.200 médecins, attentifs à la personne et à la qualité des soins, prendront en charge les patients au sein des 81 établissements du groupe, dont 66 établissements MCO (Médecine, Chirurgie et Obstétrique). Ce nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliards d’euros et 12% de l’activité de l’hospitalisation privée en France.

Dans un contexte économique durablement contraint, le rapprochement des deux groupes permettra de mutualiser les savoir-faire et les moyens, d’augmenter les capacités d’investissements, contribuant ainsi à la pérennité de notre système de santé.

D’ici quelques semaines, le groupe dévoilera sa nouvelle identité, porteuse des valeurs d’exigence, d’innovation, de proximité et d’engagement de ce nouveau leader de la santé.

Découvrez le groupe Vedici