01 AOûT 14 1 commentaire
Des échographies trans-œsophagiennes à la Clinique des Grainetières

Des échographies trans-œsophagiennes à la Clinique des Grainetières

Le Dr Mercedes Nadal, cardiologue, propose aux patients des échographies trans-œsophagiennes. Le but de cet examen ? Obtenir des images des zones du cœur inaccessibles à l’échocardiographie trans-thoracique ou à d’autres méthodes d’imagerie radiologique.
 
Cet examen spécialisé explore le cœur, l’aorte thoracique, les valves et les cavités cardiaques, selon les mêmes principes que lors d’une échographie trans-thoracique, à l’aide d’un capteur ultrasonore. Cependant, ce capteur ultrasonore de très petite taille, est placé sur un endoscope. 
La sonde d’échographie utilisée a la forme d’un tuyau souple qui passe par la bouche puis le pharynx et enfin l’œsophage. 
 
Il s’agit en fait d’une voie privilégiée pour obtenir des images du cœur puisque l’œsophage (dans lequel la sonde est introduite) est accolé au cœur : les images sont de très bonne qualité, ce qui n’est pas toujours le cas en échographie trans-thoracique.
 
L’examen en pratique
Le patient est à jeun. Le patient devra ôter ses prothèses dentaires amovibles et ses lunettes, afin d’éviter tout dommage. Une anesthésie locale est réalisée de la cavité buccale et de l’arrière gorge afin d’insensibiliser cette région et de rendre le passage de la sonde indolore. 
 
L’examen est réalisé sur un patient allongé sur le côté gauche, ou parfois en position assise. Un « cale-dents », dispositif en plastique empêchant la fermeture de la mâchoire, est mis en place et la sonde est introduite dans la bouche, puis dans l’œsophage du patient par l’examinateur. L’examen dure 30 minutes, sauf cas particulier.  
 
Il est normal que pendant l’examen, des nausées surviennent. Il est important de rester calme pendant la durée de l’examen afin d’éviter tout traumatisme.
 
Le patient doit rester encore à jeun quatre heures après la fin de l’examen afin d’attendre que les effets de l’anesthésie locale se terminent et que le risque de fausse route disparaisse. Des douleurs de l’arrière-gorge peuvent survenir pendant quelques heures.
 
Grâce à l’échographie trans-œsophagienne, les renseignements obtenus vont permettre de confirmer ou d’éliminer un diagnostic qui était suspecté (infection de valve, caillot, problème à l’aorte…), d’évaluer la sévérité d’une atteinte des valves (valve « d’origine » ou prothèse) et de guider certaines décisions d’intervention. 
Ajouter un commentaire
  • Rochebois Michael, le 14 janvier 2015 à 23 h 49 min

    Très bon accueil à la clinique des Grainetières de Saint Amand Montrond, le Docteur Madame Mercedes Nadal Cardiologue est très professionnelle je suis très content de ma consultation cardiaque, je vous recommande ce médecin et cette clinique.

    Répondre

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.