01 AOûT 14 1 commentaire
Des échographies trans-œsophagiennes à la Clinique des Grainetières

Des échographies trans-œsophagiennes à la Clinique des Grainetières

Le Dr Mercedes Nadal, cardiologue, propose aux patients des échographies trans-œsophagiennes. Le but de cet examen ? Obtenir des images des zones du cœur inaccessibles à l’échocardiographie trans-thoracique ou à d’autres méthodes d’imagerie radiologique.
 
Cet examen spécialisé explore le cœur, l’aorte thoracique, les valves et les cavités cardiaques, selon les mêmes principes que lors d’une échographie trans-thoracique, à l’aide d’un capteur ultrasonore. Cependant, ce capteur ultrasonore de très petite taille, est placé sur un endoscope. 
La sonde d’échographie utilisée a la forme d’un tuyau souple qui passe par la bouche puis le pharynx et enfin l’œsophage. 
 
Il s’agit en fait d’une voie privilégiée pour obtenir des images du cœur puisque l’œsophage (dans lequel la sonde est introduite) est accolé au cœur : les images sont de très bonne qualité, ce qui n’est pas toujours le cas en échographie trans-thoracique.
 
L’examen en pratique
Le patient est à jeun. Le patient devra ôter ses prothèses dentaires amovibles et ses lunettes, afin d’éviter tout dommage. Une anesthésie locale est réalisée de la cavité buccale et de l’arrière gorge afin d’insensibiliser cette région et de rendre le passage de la sonde indolore. 
 
L’examen est réalisé sur un patient allongé sur le côté gauche, ou parfois en position assise. Un « cale-dents », dispositif en plastique empêchant la fermeture de la mâchoire, est mis en place et la sonde est introduite dans la bouche, puis dans l’œsophage du patient par l’examinateur. L’examen dure 30 minutes, sauf cas particulier.  
 
Il est normal que pendant l’examen, des nausées surviennent. Il est important de rester calme pendant la durée de l’examen afin d’éviter tout traumatisme.
 
Le patient doit rester encore à jeun quatre heures après la fin de l’examen afin d’attendre que les effets de l’anesthésie locale se terminent et que le risque de fausse route disparaisse. Des douleurs de l’arrière-gorge peuvent survenir pendant quelques heures.
 
Grâce à l’échographie trans-œsophagienne, les renseignements obtenus vont permettre de confirmer ou d’éliminer un diagnostic qui était suspecté (infection de valve, caillot, problème à l’aorte…), d’évaluer la sévérité d’une atteinte des valves (valve « d’origine » ou prothèse) et de guider certaines décisions d’intervention. 
Ajouter un commentaire
  • Rochebois Michael, le 14 janvier 2015 à 23 h 49 min

    Très bon accueil à la clinique des Grainetières de Saint Amand Montrond, le Docteur Madame Mercedes Nadal Cardiologue est très professionnelle je suis très content de ma consultation cardiaque, je vous recommande ce médecin et cette clinique.

    Répondre

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Vedici & Vitalia

Naissance d’un leader de santé

Les groupes Vedici et Vitalia se sont rapprochés pour donner naissance à un leader de santé, présent dans l’ensemble des métiers de l’hospitalisation de courte durée.

A travers ses implantations, aussi bien dans les métropoles que dans les villes moyennes, au plus près des besoins des français, le Groupe contribuera ainsi à leur libre choix d’accès à la santé, en soignant plus de 1.200.000 patients par an (30.000 naissances, 310.000 passages aux urgences dans 16 services d’urgences autorisés, 28.000 patients pris en charge en cancérologie et 170.000 séances de dialyse).

Le rapprochement des deux groupes, projet structurant et de long terme, est porté par les Dirigeants-Fondateurs de Vedici et accompagné par CVC capital partners, son partenaire et investisseur de référence, ainsi que par Icade Santé, filiale immobilière du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations et d’investisseurs institutionnels français de premier rang.

Les 14.000 collaborateurs et 3.200 médecins, attentifs à la personne et à la qualité des soins, prendront en charge les patients au sein des 81 établissements du groupe, dont 66 établissements MCO (Médecine, Chirurgie et Obstétrique). Ce nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliards d’euros et 12% de l’activité de l’hospitalisation privée en France.

Dans un contexte économique durablement contraint, le rapprochement des deux groupes permettra de mutualiser les savoir-faire et les moyens, d’augmenter les capacités d’investissements, contribuant ainsi à la pérennité de notre système de santé.

D’ici quelques semaines, le groupe dévoilera sa nouvelle identité, porteuse des valeurs d’exigence, d’innovation, de proximité et d’engagement de ce nouveau leader de la santé.

Découvrez le groupe Vedici