01 JUIN 14 0 commentaire
Frédéric Bancel, nouveau directeur de l’Hôpital privé Saint-François

Frédéric Bancel, nouveau directeur de l’Hôpital privé Saint-François

Frédéric Bancel est le nouveau directeur de l’Hôpital privé Saint-François, à Montluçon.

 

Originaire de Toulouse, Frédéric Bancel a rejoint l’hôpital privé auvergnat en mai 2014. Après un début de carrière dans l’industrie chimique et mécanique, il a rejoint le monde de la santé en 2004. Avec ses 10 ans d’expérience dans le secteur sanitaire, il a toute l’expérience nécessaire pour relever les nombreux défis qui attendent la clinique.

 

Passionné par un secteur où la prise en compte des facteurs humains et la rigueur de gestion doivent faire bon ménage, Frédéric Bancel a été pendant plusieurs années, directeur du centre médico-chirurgical du Mans, puis directeur de la Clinique Montréal, à Carcassonne. Jusqu’à ces derniers mois, il co-dirigeait la Clinique du Pont de Chaume à Montauban.

 

Les projets de Saint-François

Le nouveau directeur de l’Hôpital privé Saint-François est déterminé. Son objectif principal ? Développer etanimer un projet d’établissement centré sur l’excellence médicale au service du patient. Il souhaite également améliorer encore davantage l’hôtellerie, développer l’oncologie en rénovant l’hôpital de jour et accompagner la volonté des praticiens de la clinique d’organiser des EPU à destination des médecins généralistes, dès la rentrée, en septembre.

 

Il se dit très impressionné par l’expertises des équipes médicales de l’hôpital privé montluçonnais : « C’est ma quatrième clinique, je peux comparer. La qualité des équipes et le nombre d’actes qu’elles réalisent nous permettent de leur faire bénéficier d’équipements technologiques de haut niveau, comme le laser « greenlight » et le lithotripteur extra-corporel pour l’urologie. Les ophtalmos travaillent sur deux salles entièrement équipées de microscopes et de deux phaco-émulsificateurs flambant neufs. Ils pratiquent la chirurgie du segment postérieur. Les oncologues viennent de s’équiper d’une radiothérapie de dernière génération et notre unité de production des chimiothérapies dispose d’une réserve de capacité de plus de 30%. Je n’ai pas encore tout découvert, mais il est évident que nous allons poursuivre dans cette voie : mettre à disposition d’équipes médicales performantes et sans cesse renouvelées un personnel motivé et compétent ainsi que des équipements de dernière génération. »

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Vedici & Vitalia

Naissance d’un leader de santé

Les groupes Vedici et Vitalia se sont rapprochés pour donner naissance à un leader de santé, présent dans l’ensemble des métiers de l’hospitalisation de courte durée.

A travers ses implantations, aussi bien dans les métropoles que dans les villes moyennes, au plus près des besoins des français, le Groupe contribuera ainsi à leur libre choix d’accès à la santé, en soignant plus de 1.200.000 patients par an (30.000 naissances, 310.000 passages aux urgences dans 16 services d’urgences autorisés, 28.000 patients pris en charge en cancérologie et 170.000 séances de dialyse).

Le rapprochement des deux groupes, projet structurant et de long terme, est porté par les Dirigeants-Fondateurs de Vedici et accompagné par CVC capital partners, son partenaire et investisseur de référence, ainsi que par Icade Santé, filiale immobilière du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations et d’investisseurs institutionnels français de premier rang.

Les 14.000 collaborateurs et 3.200 médecins, attentifs à la personne et à la qualité des soins, prendront en charge les patients au sein des 81 établissements du groupe, dont 66 établissements MCO (Médecine, Chirurgie et Obstétrique). Ce nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliards d’euros et 12% de l’activité de l’hospitalisation privée en France.

Dans un contexte économique durablement contraint, le rapprochement des deux groupes permettra de mutualiser les savoir-faire et les moyens, d’augmenter les capacités d’investissements, contribuant ainsi à la pérennité de notre système de santé.

D’ici quelques semaines, le groupe dévoilera sa nouvelle identité, porteuse des valeurs d’exigence, d’innovation, de proximité et d’engagement de ce nouveau leader de la santé.

Découvrez le groupe Vedici