28 DéC 13 0 commentaire
La chirurgie ambulatoire : plus de confort et d’accompagnement du patient

La chirurgie ambulatoire : plus de confort et d’accompagnement du patient

En France, la clinique du Ter a été l’un des établissements pionniers en chirurgie ambulatoire (arthroscopie de genou, endoscopie digestive, chirurgie du canal carpien…). Cette hospitalisation à la Clinique du Ter c’est aujourd’hui 8100 séjours dont 1400 en chirurgie orthopédique.

La chirurgie ambulatoire permet d’effectuer un acte chirurgical au bloc opératoire sous anesthésie générale ou loco régionale, et d’assurer la sortie du patient et le retour à domicile le jour même de son intervention, sans risque majoré. Cette hospitalisation peut être de quelques heures, voire d’une journée maximum. Elle est soumise à des critères d’éligibilité médicaux, chirurgicaux, psycho-sociaux et environnementaux.

 En chirurgie orthopédique ambulatoire, plusieurs interventions sont possibles :

  • Membre supérieur : chirurgie du canal carpien, compression du nerf cubital, fracture du poignet et de la main, arthroscopie du coude …
  • Membre inférieur : arthroscopie du genou, de la cheville, chirurgie du pied…

 La clinique du Ter a défini une organisation centrée sur le patient.

Lorsqu’un projet opératoire a été arrêté entre le patient et le chirurgien orthopédiste et qu’une date opératoire a été retenue, le patient est reçu en consultation d’anesthésie.

 La veille de l’intervention, une infirmière du service de chirurgie ambulatoire téléphone au patient afin de convenir de son horaire d’arrivée à la clinique. Elle redonne également au patient des conseils concernant la douche et le jeûne pré opératoire, les médicaments à apporter ou à arrêter, les examens complémentaires. Enfin, elle détermine les modalités de retour au domicile et s'assure de la présence d’un accompagnant.

 Le jour de son hospitalisation, le patient est opéré, surveillé en salle de réveil puis dans le service de chirurgie ambulatoire. Une attention toute particulière est portée à l’évaluation et au traitement de la douleur. Quelques heures après l’intervention, une collation est servie au patient. En fonction de l’intervention, le lever est assuré par un kinésithérapeute qui explique la rééducation à mettre en oeuvre. Le chirurgien rend visite à son patient, donne des consignes de soins infirmiers, de rééducation et explique les traitements médicamenteux à prendre. Il délivre l’autorisation de sortie. Le patient quitte l’établissement avec le numéro de téléphone à composer en cas d’urgence 24h/24.

 Le lendemain de son hospitalisation, le patient est joint par téléphone par une infirmière du service de chirurgie ambulatoire afin d’assurer la continuité des soins : veiller à la bonne observance du traitement médicamenteux, évaluer la douleur, la capacité à déambuler, vérifier que le patient ne présente pas d’effets indésirables, évaluer sa satisfaction…

En cas de problème, l’infirmière peut contacter le chirurgien du patient.

 En conclusion, la chirurgie ambulatoire permet d’offrir au patient une qualité de soins identique à l’hospitalisation complète. Elle s’organise en collaboration avec la médecine de ville. Ce type de prise en charge chirurgicale permet au patient de retrouver rapidement le confort de son domicile et de préserver ses habitudes de vie. 

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Vedici & Vitalia

Naissance d’un leader de santé

Les groupes Vedici et Vitalia se sont rapprochés pour donner naissance à un leader de santé, présent dans l’ensemble des métiers de l’hospitalisation de courte durée.

A travers ses implantations, aussi bien dans les métropoles que dans les villes moyennes, au plus près des besoins des français, le Groupe contribuera ainsi à leur libre choix d’accès à la santé, en soignant plus de 1.200.000 patients par an (30.000 naissances, 310.000 passages aux urgences dans 16 services d’urgences autorisés, 28.000 patients pris en charge en cancérologie et 170.000 séances de dialyse).

Le rapprochement des deux groupes, projet structurant et de long terme, est porté par les Dirigeants-Fondateurs de Vedici et accompagné par CVC capital partners, son partenaire et investisseur de référence, ainsi que par Icade Santé, filiale immobilière du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations et d’investisseurs institutionnels français de premier rang.

Les 14.000 collaborateurs et 3.200 médecins, attentifs à la personne et à la qualité des soins, prendront en charge les patients au sein des 81 établissements du groupe, dont 66 établissements MCO (Médecine, Chirurgie et Obstétrique). Ce nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliards d’euros et 12% de l’activité de l’hospitalisation privée en France.

Dans un contexte économique durablement contraint, le rapprochement des deux groupes permettra de mutualiser les savoir-faire et les moyens, d’augmenter les capacités d’investissements, contribuant ainsi à la pérennité de notre système de santé.

D’ici quelques semaines, le groupe dévoilera sa nouvelle identité, porteuse des valeurs d’exigence, d’innovation, de proximité et d’engagement de ce nouveau leader de la santé.

Découvrez le groupe Vedici