18 FéV 16 0 commentaire
La radiothérapie retrouve ses patients

La radiothérapie retrouve ses patients

Suspendus depuis le 6 novembre, les traitements de radiothérapie ont repris récemment au CMC de Tronquières, à Aurillac, après l’installation d’un équipement haut de gamme.

 

[…] La colle est à peine sèche sur les murs. Mais l’accélérateur est opérationnel et c’est l’essentiel : les traitements des patients ont débuté lundi 1er février.

 

« L’urgence était de reprendre l’activité », confirme le docteur Madeleine Pasquié, qui prend la responsabilité du centre de radiothérapie. Une activité totalement interrompue pendant trois mois. C’est le temps qu’il a fallu pour démonter l’ancien équipement, le remplacer par un nouvel appareil et former le personnel à une nouvelle technologie : le VMAT.

Cette technique a été choisie par la société U2R – Unité de radiothérapie République – dont dépend le service installé dans les murs du centre médico-chirurgical de Tronquières. Elle cible la tumeur avec une extrême précision, ce qui permet à la fois de préserver les tissus sains et de maîtriser les doses.

 

« C’est un traitement au top », apprécie Madeleine Pasquié, qui mesure « le gain pour le bassin d’Aurillac ». D’abord parce qu’il est possible désormais d’assurer tous les traitements, ce qui évite aux malades de se déplacer à Clermont-Ferrand. Ensuite parce que les effets secondaires sont réduits pour les patients. Dans les jours qui ont précédé la réouverture du centre, toute l’équipe a été formée à la technologie VMAT et au nouvel environnement informatique, à Metz (Moselle), où se trouve le siège du groupe de radiothérapie à la tête de l’U2R, puis à Aurillac. Les formateurs ont aussi accompagné le retour des patients : une vingtaine de malades traités le premier jour, une quarantaine en fin de semaine. Dès que les aménagements des espaces d’attente seront terminés, le chantier se déplacera du côté du secrétariat et des bureaux de consultation.

 

Effectif. Le centre de radiothérapie compte deux radiothérapeutes, deux radiophysiciens, quatre manipulatrices et trois secrétaires.

 

EN CHIFFRES

500 patients traités chaque année par le centre de radiothérapie du CMC de Tronquières.

1,5 million d’euros : le coût du nouvel accélérateur.

 

© La Montagne – 05-02-16 – Par Isabelle Vachias

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Vedici & Vitalia

Naissance d’un leader de santé

Les groupes Vedici et Vitalia se sont rapprochés pour donner naissance à un leader de santé, présent dans l’ensemble des métiers de l’hospitalisation de courte durée.

A travers ses implantations, aussi bien dans les métropoles que dans les villes moyennes, au plus près des besoins des français, le Groupe contribuera ainsi à leur libre choix d’accès à la santé, en soignant plus de 1.200.000 patients par an (30.000 naissances, 310.000 passages aux urgences dans 16 services d’urgences autorisés, 28.000 patients pris en charge en cancérologie et 170.000 séances de dialyse).

Le rapprochement des deux groupes, projet structurant et de long terme, est porté par les Dirigeants-Fondateurs de Vedici et accompagné par CVC capital partners, son partenaire et investisseur de référence, ainsi que par Icade Santé, filiale immobilière du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations et d’investisseurs institutionnels français de premier rang.

Les 14.000 collaborateurs et 3.200 médecins, attentifs à la personne et à la qualité des soins, prendront en charge les patients au sein des 81 établissements du groupe, dont 66 établissements MCO (Médecine, Chirurgie et Obstétrique). Ce nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliards d’euros et 12% de l’activité de l’hospitalisation privée en France.

Dans un contexte économique durablement contraint, le rapprochement des deux groupes permettra de mutualiser les savoir-faire et les moyens, d’augmenter les capacités d’investissements, contribuant ainsi à la pérennité de notre système de santé.

D’ici quelques semaines, le groupe dévoilera sa nouvelle identité, porteuse des valeurs d’exigence, d’innovation, de proximité et d’engagement de ce nouveau leader de la santé.

Découvrez le groupe Vedici