07 FéV 17 0 commentaire
Les 5 établissements du Sud Haut-Marnais s’engagent dans une coopération renforcée pour une offre de soins coordonnée

Les 5 établissements du Sud Haut-Marnais s’engagent dans une coopération renforcée pour une offre de soins coordonnée

Ce vendredi 3 février marquera une étape décisive pour l’avenir de l’offre de soins sur le bassin Sud Haut Marnais. Les centres hospitaliers de Chaumont, de Langres et de Bourbonne-les-Bains, le Centre Médico-Chirurgical de Chaumont et la Clinique de la Compassion à Langres ont décidé de donner un nouvel élan à leur partenariat.

 

Les objectifs partagés d’offrir une offre de soins qualitative et un accès aux soins garanti aux patients, tout en améliorant l’attractivité pour l’installation de nouveaux praticiens, ont sans cesse guidé les réflexions menées sous l’égide de l’Agence Régionale de Santé.

 

La volonté commune des établissements, leur pragmatisme, le respect d’une offre locale, l’expérience d’une coopération langroise datant de 1997, ont été le fil conducteur pour aboutir à une solution organisationnelle innovante. Les 5 établissements de santé vont collaborer pour la mise en place de deux nouvelles structures :

 

  • Un Groupement de coopération sanitaire (GCS) pour les activités de chirurgie

Dès le 1er octobre 2017, ce GCS permettra par exemple de maintenir localement des prises en charge, notamment pour la cancérologie, et évitera aux patients de faire plus de 80 km pour se faire soigner.

 

  • Un Groupement de coopération sanitaire dénommé « multiprogrammes » pour les services logistiques et médico techniques :

Dès septembre 2017, il permettra également d’organiser tous les services logistiques des établissements de soins du bassin. Ainsi, la stérilisation de l’ensemble des instruments chirurgicaux des établissements sera réalisée sur le site du centre hospitalier de Chaumont.

 

Ces groupements de coopération pourront s’appuyer sur les compétences du CHU de Dijon, établissement support du GHT 21/52, dont les 3 centres hospitaliers sont déjà membres, pour apporter une solution de recours pour les soins et les pathologies les plus aigües.

 

L’Agence Régionale de Santé salue l’engagement de tous les acteurs locaux au service de l’intérêt général des patients du territoire et assurera le suivi des engagements en participant au Comité de pilotage qui a été installé, ce 3 février 2017. L’ensemble du calendrier des opérations techniques a été validé par les membres du Comité de pilotage. Une cellule d’accompagnement sera animée par l’ARS durant toute la durée de mise en œuvre de cette coopération inédite.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.