30 SEP 16 0 commentaire
Les établissements Elsan, mobilisés contre le cancer du sein

Les établissements Elsan, mobilisés contre le cancer du sein

A l’occasion de la campagne de prévention et d’information contre le cancer du sein appelée « Octobre rose », les établissements du groupe Elsan s’engagent.

 

D’après les statistiques, une femme sur 8 risque de développer un cancer du sein. Les messages de prévention et d’information sont donc très importants afin de mieux sensibiliser les femmes et l’opinion publique pour dépister davantage. 50 000 nouveaux cas sont découverts chaque année en France. 5000 femmes sont traitées en chirurgie de cancer du sein au sein des établissements du groupe Elsan par an et il y a 2500 prises en charge pour une chimiothérapie.

 

Les cliniques du groupe sont donc mobilisées pour cette campagne partout en France. La plupart proposent déjà à certaines de leurs patientes atteintes d’un cancer du sein de réaliser un test génétique permettant de décider de la nécessité d’une chimiothérapie et estimer le risque de récidive à 10 ans. En effet, la chimiothérapie n’est pas utile chez toutes les femmes opérées d’un cancer du sein. Elle est indiquée dans certains cas, présentant un risque de rechute qui pourrait leur être fatale. Mais jusqu’à présent, les examens biologiques ne permettaient pas toujours d’identifier ces rechutes avec fiabilité. Une chimiothérapie préventive était alors préconisée. Or, aussi efficace soit-elle, la chimiothérapie n’est pas sans danger : insuffisance cardiaque, réactions allergiques, fatigue ou encore troubles de l’appareil digestif. Les risques de toxicité ne manquent pas, sans compter la dégradation de la qualité de vie qu’elle entraîne : perte de cheveux et lésions au niveau des nerfs par exemple.

 

Aujourd’hui, ce test génétique ouvre de nouvelles perspectives de prise en charge, permettant d’envisager une approche thérapeutique personnalisée pour les femmes éligibles au test. Les études montrent que les résultats du test entraînent la modification des décisions thérapeutiques du cancer du sein dans un tiers des cas. De plus, les études ont également  démontré que le groupe de patientes dont le résultat de récidive était bas, ayant reçu un traitement hormonal sans chimiothérapie, avait un risque de récidive après plus de cinq ans, de moins de 1%.

 

Les chiffres clés du cancer du sein :

  • 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein
  • 50 000 nouveaux cas chaque année en France – 1er cancer chez les femmes.
  • 11 600 décès par cancer du sein en France par an
  • 5 % de formes héréditaires de cancers du sein
  • 15 % de cancers du sein dépistés à un stade très précoce. Si dépisté à ce stade, dans 9 cas sur 10, il peut être guéri.
  • 7 % de cancers du sein dépistés par une mammographie
  • 61 ans, âge moyen de dépistage du cancer du sein
Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.