25 NOV 14 0 commentaire
Les établissements Vitalia participent à la « Semaine de la sécurité des patients »

Les établissements Vitalia participent à la « Semaine de la sécurité des patients »

Dans le cadre de la campagne annuelle lancée par le ministère de la santé, plusieurs établissements Vitalia se mobilisent cette semaine. L’objectif ? Sensibiliser professionnels de santé, patients et visiteurs à la sécurité des soins et les inciter à communiquer ensemble.

 

Au cours de cette action de prévention, les établissements du Groupe proposeront plusieurs animations :

 

–      Un stand « bien utiliser les médicaments »

La sécurité médicamenteuse est l’affaire de tous, tant pour les patients que pour les professionnels de santé. Pour les organisateurs de l’événement : « Il est important d’avoir les bons réflexes. Pour préparer son hospitalisation, le patient doit par exemple se munir de ses ordonnances, de ses résultats de laboratoire et de la liste complète de tous les médicaments qu’il prend, y compris ceux achetés sans ordonnance. »

 

–      Un stand « renforcer l’hygiène des mains »

La promotion de l’hygiène des mains joue un rôle important dans la prévention des infections nosocomiales (infections contractées dans un établissement de santé), notamment pour le contrôle d’épidémies. Chaque année, les infections nosocomiales touchent entre 700 000 et un million de personnes en France.

 

–      un atelier de simulation ludique et informatif sur les événements indésirables : « La chambre des erreurs »

C’est un peu le jeu des sept erreurs. Une chambre de patient qui concentre la plupart des erreurs liées à la sécurité des patients, sera reconstituée dans le hall de la clinique. Les professionnels de santé qui participeront à cette animation devront identifier ces erreurs placées volontairement. Le but du dispositif est de donner aux soignants une vision plus globale de la sécurité des patients.

Ces erreurs sont d’origine médicamenteuse, liées à l’identification du patient ou encore au respect des règles d’hygiène. En clair, les professionnels de santé peuvent avoir à découvrir un médicament périmé, déblistéré ou bien une discordance entre le nom sur le bracelet du patient et le nom inscrit sur le dossier médical…

La « chambre des erreurs » s’adresse à tous les professionnels de santé. « Cette animation permet d’aborder des situations à risque pour le patient et d’améliorer la capacité à y faire face, explique les organisateurs. C’est aussi un moyen amusant d’acquérir ou de réactualiser des connaissances et des compétences. »

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Partager la carte de voeux avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.