29 AVR 15 0 commentaire
Les hémorroïdes ne résistent pas à la clinique Saint-François

Les hémorroïdes ne résistent pas à la clinique Saint-François

Châteauroux. La clinique Saint-François propose une technique d’opération moins douloureuse et moins lourde pour les patients. Un chirurgien est spécifiquement affecté à cette tâche.

 

Le Docteur Caesar Murgu le sait : il risque d’être débordé dans les semaines à venir. Mais ce chirurgien de la clinique Saint-François s’y attend. Il a en effet achevé deux années d’études spécifiques à Paris, Bordeaux et Poitiers pour maîtriser la méthode THD, technique révolutionnaire pour opérer les hémorroïdes et ne sera pas surpris que les patients de l’Indre souhaitent en profiter.

 

« Cette technique à base d’une sonde Doppler a de nombreux avantages : l’intervention est presque indolore, elle est effectuée sur une journée, le patient peut reprendre son activité professionnelle deux a trois jours après et le taux de récidive est très bas. Qui plus est, elle peut être utilisée pour les types d’hémorroïdes même saignantes ».

Philippe Guibon, directeur de la clinique, précise « On va faire du cas par cas. Les patients peuvent venir directement en consultation à la clinique ou sur la recommandation de leur médecin traitant. Notre objectif est de développer notre service de proctologie autour de cette technique ».

 

L’intervention dure en moyenne 40 minutes. Elle peut même répondre aux problèmes liés aux prolapsus hémorroïdaires. « La méthode consiste à procéder à une ligature artérielle hémorroïdaire explique le Docteur Murgu. Elle peut donc s’adresser aux patients fragiles comme ceux qui prennent des traitements à base d’anticoagulants ».

 

La clinique Saint-François est la seule du département à pratiquer cette technique pourtant utilisée en France depuis 2008. « C’est actuellement la méthode référence en matière de traitement des problèmes d’hémorroïdes ». Les patients de l’Indre vont donc pouvoir être désormais soignés comme leurs homologues de Tours ou Orléans.

 

© La Nouvelle République – 18-04-15 – Par Christophe Gervais

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Partager la carte de voeux avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.