28 DéC 13 0 commentaire
Les risques liés aux plaies de la main

Les risques liés aux plaies de la main

Chaque année en France, on soigne plus de 1 600 000 plaies de la main. Il s’agit le plus souvent de sujets jeunes, travailleurs manuels. D'une grande banalité, leur bénignité apparente cache souvent des lésions de réparation délicate aux conséquences fonctionnelles dramatiques. Occasionnée le plus souvent par une simple coupure (couteaux, ciseau, verre, boîte de conserve…), elles apparaissent, de façon trompeuse, bénigne. En réalité, 2 mm de profondeur suffisent à sectionner totalement un nerf, un ou plusieurs tendons, une artère ou à ouvrir une articulation. Même sans douleur ou saignement, la plaie peut néanmoins être grave. C’est pourquoi une plaie minime doit être explorée chirurgicalement pour vérifier l’absence de telles lésions.

 Des plaies à ne pas négliger

Une plaie minime négligée peut être responsable, à long terme, d’un handicap très sévère (raideur du doigt, perte de sensibilité, douleur, infection, cicatrice hypertrophique). Elle peut être aussi source de prolongation d’incapacité de travail et de problèmes socio-économiques. De plus, la prise en charge secondaire des lésions tendineuses, nerveuses ou articulaires est difficile et la multiplication des techniques de reconstruction, plasties et autres transferts sont le reflet des résultats souvent décevants.

 Une prise en charge rigoureuse et multidisciplinaire

C’est pourquoi la prise en charge des plaies de main en rapport avec une lésion d’un organe noble en urgence doit être rigoureuse, et accompagnée d’une collaboration étroite multidisciplinaire :

  • Urgentistes : pour le diagnostic initial et l’orientation du patient
  • Chirurgiens : pour les techniques de réparation avec un plateau dédié (loupe chirurgicale, microchirurgie…)
  • Kinésithérapeutes : pour une prise en charge dès J1 avec mobilisation précoce selon des protocoles établis
  • Infirmières : pour la réalisation des pansements initiaux quotidiens
  • Orthésistes : pour la conception d’orthèses afin de protéger les sutures tendineuses et nerveuses, et permettre la rééducation dans les meilleures conditions.

Nous assurons ainsi, à travers notre plateau technique, une prise en charge globale de ces plaies de main, et un accompagnement de notre patient tout au long de son parcours thérapeutique.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.