28 DéC 13 0 commentaire
Les risques liés aux plaies de la main

Les risques liés aux plaies de la main

Chaque année en France, on soigne plus de 1 600 000 plaies de la main. Il s’agit le plus souvent de sujets jeunes, travailleurs manuels. D'une grande banalité, leur bénignité apparente cache souvent des lésions de réparation délicate aux conséquences fonctionnelles dramatiques. Occasionnée le plus souvent par une simple coupure (couteaux, ciseau, verre, boîte de conserve…), elles apparaissent, de façon trompeuse, bénigne. En réalité, 2 mm de profondeur suffisent à sectionner totalement un nerf, un ou plusieurs tendons, une artère ou à ouvrir une articulation. Même sans douleur ou saignement, la plaie peut néanmoins être grave. C’est pourquoi une plaie minime doit être explorée chirurgicalement pour vérifier l’absence de telles lésions.

 Des plaies à ne pas négliger

Une plaie minime négligée peut être responsable, à long terme, d’un handicap très sévère (raideur du doigt, perte de sensibilité, douleur, infection, cicatrice hypertrophique). Elle peut être aussi source de prolongation d’incapacité de travail et de problèmes socio-économiques. De plus, la prise en charge secondaire des lésions tendineuses, nerveuses ou articulaires est difficile et la multiplication des techniques de reconstruction, plasties et autres transferts sont le reflet des résultats souvent décevants.

 Une prise en charge rigoureuse et multidisciplinaire

C’est pourquoi la prise en charge des plaies de main en rapport avec une lésion d’un organe noble en urgence doit être rigoureuse, et accompagnée d’une collaboration étroite multidisciplinaire :

  • Urgentistes : pour le diagnostic initial et l’orientation du patient
  • Chirurgiens : pour les techniques de réparation avec un plateau dédié (loupe chirurgicale, microchirurgie…)
  • Kinésithérapeutes : pour une prise en charge dès J1 avec mobilisation précoce selon des protocoles établis
  • Infirmières : pour la réalisation des pansements initiaux quotidiens
  • Orthésistes : pour la conception d’orthèses afin de protéger les sutures tendineuses et nerveuses, et permettre la rééducation dans les meilleures conditions.

Nous assurons ainsi, à travers notre plateau technique, une prise en charge globale de ces plaies de main, et un accompagnement de notre patient tout au long de son parcours thérapeutique.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Vedici & Vitalia

Naissance d’un leader de santé

Les groupes Vedici et Vitalia se sont rapprochés pour donner naissance à un leader de santé, présent dans l’ensemble des métiers de l’hospitalisation de courte durée.

A travers ses implantations, aussi bien dans les métropoles que dans les villes moyennes, au plus près des besoins des français, le Groupe contribuera ainsi à leur libre choix d’accès à la santé, en soignant plus de 1.200.000 patients par an (30.000 naissances, 310.000 passages aux urgences dans 16 services d’urgences autorisés, 28.000 patients pris en charge en cancérologie et 170.000 séances de dialyse).

Le rapprochement des deux groupes, projet structurant et de long terme, est porté par les Dirigeants-Fondateurs de Vedici et accompagné par CVC capital partners, son partenaire et investisseur de référence, ainsi que par Icade Santé, filiale immobilière du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations et d’investisseurs institutionnels français de premier rang.

Les 14.000 collaborateurs et 3.200 médecins, attentifs à la personne et à la qualité des soins, prendront en charge les patients au sein des 81 établissements du groupe, dont 66 établissements MCO (Médecine, Chirurgie et Obstétrique). Ce nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliards d’euros et 12% de l’activité de l’hospitalisation privée en France.

Dans un contexte économique durablement contraint, le rapprochement des deux groupes permettra de mutualiser les savoir-faire et les moyens, d’augmenter les capacités d’investissements, contribuant ainsi à la pérennité de notre système de santé.

D’ici quelques semaines, le groupe dévoilera sa nouvelle identité, porteuse des valeurs d’exigence, d’innovation, de proximité et d’engagement de ce nouveau leader de la santé.

Découvrez le groupe Vedici