27 JAN 16 0 commentaire
Les urgences : vitrine de la Polyclinique de Keraudren

Les urgences : vitrine de la Polyclinique de Keraudren

Le service des urgences de la Polyclinique de Keraudren fait partie des services qui connaissent le plus fort développement. « Nous avons dépassé les 33 000 patients pris en charge en 2015 » précise le Dr Justine LE GRAND-PENGUILLY.

 

L’équipe médicale connaît un très fort renouvellement depuis deux ans. « Nous sommes à présent huit praticiens, ce qui nous permet une bonne gestion des flux », indique le Dr LE GRAND-PENGUILLY.

Aujourd’hui, l’équipe est composée des docteurs Arnaud MICHEL, Emilie VIGOUROUX, Frédéric GERARD, Yann ROUAULT et Lucile HARDOUIN. Ils ont rejoint les Docteurs Lys THOMAS, Justine LE GRAND-PENGUILLY et Jean-François L’HOUR. « Nous prévoyons déjà l’arrivée d’un 9e médecin pour accompagner le développement de l’activité », ajoute le Dr LE GRAND-PENGUILLY.

 

« Notre bonne réputation auprès des patients repose sur deux atouts : un temps d’attente réduit et une prise en charge optimisée, avec l’imagerie à proximité et l’accès à des avis spécialisés. » Une évaluation régulière du délai moyen de prise en charge est réalisée par les médecins et l’encadrante du service. Cela permet d’ajuster les organisations de manière très réactive. À titre d’exemple, la présence en journée de trois médecins a été systématisée sur les jours à très forte affluence depuis le printemps dernier.

 

Un travail en réseau

Le service des urgences associe de nombreux spécialistes, anesthésistes, médecins, chirurgiens, qui apportent leur expertise en collaboration avec l’urgentiste. La proximité immédiate du service de radiologie et du laboratoire rend les examens complémentaires très simples. En fonction du diagnostic, le patient peut soit être traité directement aux urgences, soit être confié à l’un des spécialistes, en traumatologie, en chirurgie, en cardiologie ou en médecine interne. Le recrutement récent de médecins spécialistes en médecine interne permet à présent de prendre en charge de nouveaux profils de patients atteints d’affections de médecine aiguë.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Partager la carte de voeux avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.