04 JUIN 15 0 commentaire
L’Hôpital Privé Guillaume de Varye affiche ses délais d’attente

L’Hôpital Privé Guillaume de Varye affiche ses délais d’attente

L’Hôpital Privé Guillaume de Varye à Saint-Doulchard affiche désormais sur son site Internet le temps d’attente moyen dans son unité de premiers soins, sans rendez-vous.

 

Maximum 30 minutes : c’est le temps d’attente jugé raisonnable aux urgences (hors urgences vitales) et dans les services d’accueil de premiers soins par 58 % des Français, selon une étude réalisée par l’IFOP*. Un idéal qui ne reflète pas la réalité : 36 % des mêmes personnes interrogées ont attendu plus d’une heure avant d’être vues par un soignant lors de leur dernier passage aux urgences. Autre chiffre intéressant : 81 % des Français jugent indispensable l’affichage du temps d’attente aux urgences.

 

C’est pour répondre à cette forte demande de la population, que l’Hôpital Privé Guillaume de Varye a décidé d’afficher sur son site Internet, en toute transparence, les temps d’attente moyens des quatre derniers mois.

 

11 minutes …

C’était le temps d’attente moyen au mois de mai, l’unité de premiers soins de Guillaume de Varye, entre la prise en charge administrative et le premier contact médical. Il était de 12 minutes en avril et de 9 minutes en mars. Des chiffres d’autant plus impressionnants que bon nombre de services d’urgences enregistrent de longs temps d’attente : une heure, deux heures, quatre heures voire dix heures ! « Ce sont nos efforts permanents d’organisation qui nous permettent d’assurer des délais aussi réduits.» explique Olivier Peliks, le directeur de l’établissement. Il continue : « Je comprends que les gens ne veuillent pas attendre, surtout quand il s’agit de leur santé ou de celle de leur famille. C’est à nous, professionnels de santé, de nous adapter et de prendre en charge les patients dans les plus brefs délais. »

 

Depuis sa création en 2006, le Groupe Vitalia (auquel appartient l’Hôpital Privé Guillaume de Varye) s’investit dans la prise en charge des missions de service public, notamment avec ses services d’urgences et de soins non programmés, répartis sur l’ensemble du territoire. Vitalia appliquera d’ailleurs ce dispositif d’affichage dans ces autres services d’urgences et de soins non programmés qui accueillent chaque année plus de 120 000 patients.

 

*Enquête réalisée en ligne du 12 au 17 mars 2014 auprès d’un échantillon de 1 009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 

L’unité de premiers soins de Guillaume de Varye, c’est : 

  • 1 service flambant neuf, ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 18h
  • 5500 patients sont attendus en 2015
  • 3 urgentistes, 1 infirmière et 1 aide-soignante
  • 3 salles d’examen
Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Vedici & Vitalia

Naissance d’un leader de santé

Les groupes Vedici et Vitalia se sont rapprochés pour donner naissance à un leader de santé, présent dans l’ensemble des métiers de l’hospitalisation de courte durée.

A travers ses implantations, aussi bien dans les métropoles que dans les villes moyennes, au plus près des besoins des français, le Groupe contribuera ainsi à leur libre choix d’accès à la santé, en soignant plus de 1.200.000 patients par an (30.000 naissances, 310.000 passages aux urgences dans 16 services d’urgences autorisés, 28.000 patients pris en charge en cancérologie et 170.000 séances de dialyse).

Le rapprochement des deux groupes, projet structurant et de long terme, est porté par les Dirigeants-Fondateurs de Vedici et accompagné par CVC capital partners, son partenaire et investisseur de référence, ainsi que par Icade Santé, filiale immobilière du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations et d’investisseurs institutionnels français de premier rang.

Les 14.000 collaborateurs et 3.200 médecins, attentifs à la personne et à la qualité des soins, prendront en charge les patients au sein des 81 établissements du groupe, dont 66 établissements MCO (Médecine, Chirurgie et Obstétrique). Ce nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliards d’euros et 12% de l’activité de l’hospitalisation privée en France.

Dans un contexte économique durablement contraint, le rapprochement des deux groupes permettra de mutualiser les savoir-faire et les moyens, d’augmenter les capacités d’investissements, contribuant ainsi à la pérennité de notre système de santé.

D’ici quelques semaines, le groupe dévoilera sa nouvelle identité, porteuse des valeurs d’exigence, d’innovation, de proximité et d’engagement de ce nouveau leader de la santé.

Découvrez le groupe Vedici