03 MAR 16 0 commentaire
MARS BLEU 2016 – Les cliniques ELSAN se mobilisent contre le cancer colorectal

MARS BLEU 2016 – Les cliniques ELSAN se mobilisent contre le cancer colorectal

Dans le cadre de Mars Bleu, mois de promotion du dépistage contre le cancer colorectal, les cliniques ELSAN réaffirment leur position d’acteur engagé dans la lutte contre le cancer. Plusieurs établissements du Groupe proposeront ce mois-ci des animations aux patients et aux visiteurs. Le but ? Rappeler la gravité de ce cancer encore trop meurtrier et l’importance de sa détection précoce.

 

Le cancer colorectal reste encore un cancer méconnu et trop souvent tabou. La lutte contre ce cancer constitue un enjeu majeur de santé publique pour lequel il est indispensable de continuer à se mobiliser : chaque année en France, le cancer colorectal touche plus de 40 000 nouvelles personnes. Il s’agit du 3e cancer le plus fréquent et de la 2e cause de décès par cancer. Pourtant, s’il est détecté tôt, il se guérit dans 9 cas sur 10. La coloscopie peut en effet permettre l’éradication des polypes et lésions  précancéreuses.

 

Quand parler du dépistage du cancer colorectal avec son médecin ?

Dès 50 ans : 94 % des cancers colorectaux se développent après 50 ans. Il évolue souvent, dans un premier temps, sans symptôme ni signe perceptible. De ce fait, il est parfois diagnostiqué tardivement et nécessite alors des traitements lourds. Entre 50 et 74 ans, il est donc recommandé de participer au programme national de dépistage gratuit et de renouveler ce dépistage tous les deux ans.

Quel que soit l’âge : en cas d’antécédents personnels ou familiaux de cancer colorectal, de polypes ou de maladie inflammatoire chronique de l’intestin.

 

Ce programme national de dépistage est proposé depuis 2009 et concerne aujourd’hui 18 millions de personnes en France. Pourtant, si sa notoriété a progressé, la participation reste encore faible : seules 29,8 % des personnes concernées ont réalisé le test en 2013-2014. Une situation qui justifie de poursuivre l’information et la mobilisation.

 

_______________________________________________

Le cancer colorectal, en quelques points clés :

– Le cancer du côlon se développe à partir des cellules qui tapissent la paroi interne du côlon ;
– Les facteurs de risques avérés sont la mauvaise alimentation, le manque d’activités physiques et l’alcool ;
– 9 cancers du colon sur 10, détectés tôt, peuvent être guéris ;
– 40 500 nouveaux cas par an ;
– 17 400 décès par an, deuxième cause de décès par cancer après celui du poumon ;
– 94 % des cancers colorectaux surviennent après l’âge de 50 ans ;
– Les établissements de santé privés prennent en charge 47 % des actes de chirurgie du cancer du côlon ;
– 1 test immunologique plus simple et plus fiable que le test de dépistage actuel sera disponible au printemps 2016 ;
– Le délai moyen entre la coloscopie et la chirurgie est de 22,7 jours dans les établissements de santé privés, de 27,5 jours dans les centres de lutte contre le cancer et de 29,5 jours dans les centres hospitaliers universitaires.

(sources Inca)

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.