26 SEP 16 0 commentaire
Médecine esthétique : la Clinique de Saint-Omer s’équipe pour traiter les bourrelets disgracieux

Médecine esthétique : la Clinique de Saint-Omer s’équipe pour traiter les bourrelets disgracieux

Inédit dans le secteur de Saint-Omer. Depuis quelques jours, la Clinique de Saint-Omer propose un nouveau traitement médical de la silhouette : la cryolipolyse. Encore peu répandu en France, ce nouveau procédé permet d’harmoniser la silhouette sur certaines zones d’amas graisseux localisés, de manière totalement naturelle par le froid. Sans chirurgie, sans aiguille, ni anesthésie, ce traitement innovant est simple, indolore et rapide.

 

La cryolipolyse permet de traiter efficacement les bourrelets : une bonne alternative à la chirurgie par liposuccion et ses contraintes et à l’anesthésie générale. De nombreuses zones peuvent être traitées : hanches, ventre, intérieur des cuisses, culotte de cheval, intérieur des bras ou encore double menton.

 

Encadré dans un établissement de santé, par un médecin spécialisé formé à cette technique, la cryolipolyse reste un acte médical. La Clinique de Saint-Omer utilise un équipement agréé et certifié de dernière génération.

 

Comment ça marche ?

Un entretien médical préalable permet de déterminer les bons patients pour cette procédure et les zones pouvant être traitées afin d’obtenir le meilleur résultat. Lors de la séance, les zones à traiter sont repérées. Puis une lingette protectrice est appliquée sur la peau. Une aspiration progressive positionne l’amas graisseux dans l’applicateur et le refroidissement commence. Les cellules graisseuses gèlent rapidement pour passer en-dessous de zéro degré. En effet, lorsqu’une cellule graisseuse est soumise à un froid intense et prolongé (45 minutes), celle-ci se détruit et elle est éliminée dans les semaines suivantes par voie naturelle. Un massage de la zone traitée est réalisé en fin de séance. La peau reste rouge quelques heures et la zone est sensible quelques jours. À la fin de la séance, le patient peut reprendre ses activités normalement.

L’effet n’est pas immédiatement visible car les cellules graisseuses sont éliminées progressivement. Il faudra donc être patient. En effet, les premiers résultats commencent à être visibles à partir de 4 semaines et se poursuivent jusqu’à 3 mois après le traitement.

 

Les résultats varient d’un patient à l’autre. En général, on observe une perte de 30 à 40 % de la zone traitée par séance, ce qui est suffisant sur les petits amas graisseux. Plusieurs séances peuvent être réalisées si l’amas graisseux est plus épais. S’il n’y a pas de variation importante de poids, les graisses ne reviennent pas se loger sur les zones traitées. Le résultat est donc permanent. Ensuite, c’est au patient de prendre soin de sa nouvelle silhouette grâce à une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. Attention, cette technique est déconseillée aux femmes enceintes, et contre-indiquée en cas de pathologies au froid ou de hernie.

 

 

Épilation définitive

Désormais, la Clinique de Saint-Omer propose également aux patientes l’épilation définitive au laser YAG/Alexandrite, une machine de haute technologie. Cette technique vise à détruire le bulbe du poil de tous types de peaux. Pour les jambes, le maillot ou les aisselles, 5 à 8 séances seront en général suffisantes et l’épilation sera de très longue durée, voire définitive. Ce laser de dernière technologie permet aussi de traiter les taches pigmentaires, la couperose, l’érythrose et la réjuvénation cutanée.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.