28 AOûT 14 0 commentaire
Paru dans la Montagne – Bonne note pour la clinique

Paru dans la Montagne – Bonne note pour la clinique

Dans son dernier rapport de certification établi par la Haute autorité de santé, La Pergola n’a eu aucune recommandation, ni réserve.

Seulement 17,5 % des établissements de santé français obtiennent ce bon résultat.

 

Jean-Luc Brosson affiche un beau sourire. La polyclinique La Pergola, qu’il dirige depuis l’an dernier, a obtenu un très bon résultat dans son dernier rapport de la Haute Autorité de santé. « Comme seulement 17,5 % des établissements de santé en France, La Pergola vient d’être certifiée sans réserve et sans recommandation par la Haute autorité de santé, souligne le directeur. Ce très bon résultat garantit que l’établissement vichyssois satisfait à la totalité des exigences énoncées par la HAS en termes de qualité et de sécurité des soins. »

 

La certification de la HAS est une procédure obligatoire qui a lieu tous les quatre ans dans tous les établissements de santé, publics et privés. Ce sont des professionnels de santé mandatés qui réalisent ces audits où toutes les procédures qualité sont vérifiées, depuis les protocoles des blocs opératoires jusqu’à l’évacuation des déchets, en passant par la gestion des médicaments, du matériel et des bâtiments techniques.

 

Anticipation

« Un établissement de santé, c’est une multitude de métiers qu’il faut coordonner. C’est un processus complexe, souligne Jean-Luc Brosson. Il n’y a pas que des médecins et des infirmiers comme on peut le voir dans les séries télé. Ce sont aussi des équipes de bio nettoyage, de logistique, d’approvisionnement, un service technique. D’où l’importance du management qui, comme dans tous les secteurs ou activités à risque, est au centre des préoccupations. » Le management de l’établissement, des ressources et de la qualité et sécurité des soins représente des chapitres importants de la certification.

 

« La démarche qualité est une logique d’anticipation et d’amélioration continue. Nous considérons que nous ne sommes pas parfaits et que nous pouvons toujours nous améliorer. Cette démarche, qui implique tout le personnel, doit aussi garantir que l’ensemble des obligations seront complètement appliquées », explique le directeur qui a reçu la visite de chefs de bloc, de médecins et chirurgiens durant trois jours pour l’audit de La Pergola.

Le groupe Vitalia, à qui appartient La Pergola, prévoit de poursuivre l’informatisation des  dossiers des patients et du circuit du médicament.

 

© La Montagne – 06-08-14 – Par Denis Lorut

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.