S La Polyclinique Médipôle Saint-Roch renforce son plateau technique de pointe avec le robot chirurgical DA VINCI SI - Elsan
23 FéV 18 0 commentaire
La Polyclinique Médipôle Saint-Roch renforce son plateau technique de pointe avec le robot chirurgical DA VINCI SI

La Polyclinique Médipôle Saint-Roch renforce son plateau technique de pointe avec le robot chirurgical DA VINCI SI

Inédit dans le département : la Polyclinique Médipôle Saint Roch vient d’acquérir un robot chirurgical de type « Da Vinci ». La chirurgie assistée par robot permet aux chirurgiens de réaliser de nombreux types d’interventions complexes avec davantage de précision, de flexibilité et de contrôle qu’avec les techniques chirurgicales conventionnelles ou mini invasives classiques.

 

Qu’est-ce que le technologie Da Vinci ?

Le système da Vinci Si HD® répond aux ordres du chirurgien en temps réel. Il met à l’échelle, filtre et convertit les mouvements des mains, poignets et doigts du chirurgien, en mouvements précis d’instruments miniatures introduits dans le corps du patient. Confortablement installé derrière la console ergonomique, le chirurgien contrôle à distance le robot avec ses mains à l’aide de télémanipulateurs et de caméras qui permettent une vision en trois dimensions avec une résolution d’image optimisée et autorisent des mouvements de rotation impossibles à effectuer lors d’une coelioscopie classique. Le médecin utilise cette manette, dont les mouvements sont reproduits par le robot, en filtrant les gestes parasites (tremblements par exemple). Si besoin, ce robot hightech peut amplifier ou réduire l’amplitude du mouvement, afin d’obtenir une précision impossible pour un humain.

 

Quels bénéfices patient ?

Les bénéfices pour le patient sont remarquables. La Chirurgie assistée par robot lui offre de nombreux avantages : les cicatrices sont minimes et la cicatrisation est plus rapide. L’hospitalisation est plus courte, les douleurs postopératoires sont moins importantes et le risque d’infection est considérablement réduit, de même que le temps de rétablissement et de retour à une activité normale

 

La chirurgie mini-invasive assistée par robot est-elle fréquemment utilisée ?

Depuis l’année 2000, les systèmes chirurgicaux da Vinci ont été utilisés dans le cadre de plus de 4 millions d’interventions mini-invasives réalisées dans le monde entier. En urologie, par exemple, l’utilisation de la technologie da Vinci a permis de réduire le taux de prostatectomies ouvertes de 95% en 2003 à 12% en à peine 10 ans aux Etats-Unis, la chirurgie assistée par robot comptant pour plus de 90% de ces interventions en 2017.

 

Comment les chirurgiens sont-ils formés à la chirurgie assistée par robot ?

Intuitive Surgical, les organismes réglementaires, les établissements de santé et les sociétés savantes professionnelles ont tous un rôle à jouer dans le processus de formation. Alors qu’Intuitive Surgical a développé un programme de premier ordre qui aide les chirurgiens à parfaire leurs connaissances et les compétences nécessaires à une utilisation efficace et sûre de la technologie da Vinci, les différents établissements sont chargés de gérer les exigences de formation et l’accréditation des chirurgiens assistés par robot qui bénéficient à ce titre d’avantages dans leurs établissements.

 

Pourquoi les systèmes se nomment-ils Da Vinci?

Le nom “da Vinci” rend hommage à Léonard de Vinci, l’inventeur, peintre, philosophe du 15ème siècle et homme de la Renaissance. Léonard de Vinci est particulièrement connu pour avoir fait avancer la recherche sur l’anatomie humaine. Il était également intrigué par la mécanique et l’automatisation, ce qui l’a finalement conduit à la conception du premier robot connu, « Robot de Leonardo, » qui a probablement été conçu autour de l’année 1495.

 

Où le système chirurgical da Vinci est-il utilisé actuellement ?

Les systèmes chirurgicaux da Vinci sont utilisés dans 66 pays dans le monde.

 

Pourquoi la Polyclinique Médipôle Saint Roch fait elle l’acquisition d’un robot Da Vinci ?

Le projet est cohérent. L’objectif de cette acquisition est l’excellence technique, la qualité des soins. Il s’agit de mettre la barre au plus haut niveau, celui des centres les plus experts dans les domaines chirurgicaux spécifiques. En urologie, l’équipe médicale est reconnue et très investie depuis 20 ans dans les techniques chirurgicales mini invasives (coelioscopies). Ce système va permettre de demeurer au premier plan principalement pour le traitement des cancers de la prostate (prostatectomie totale), de la vessie, et du rein (néphrectomie partielle). Le robot pourra aussi être utilisé dans d’autres disciplines comme la chirurgie digestive, l’ORL ou la gynécologie.

La polyclinique St Roch réunit les conditions d’une bonne utilisation du robot en urologie : une forte activité. L’utilisation très fréquente permet à l’équipe d’avoir une bonne coordination, élément déterminant pour un résultat optimal. Le bénéfice pour les patients est d’autant plus important que l’équipe est expérimentée. L’activité de MédiPôle Saint Roch en urologie étant l’une des plus reconnue à l’échelle nationale, l’acquisition du matériel est un beau projet ambitieux et pertinent

Pour l’équipe d’urologie de la Polyclinique Médipôle Saint Roch, « la révolution chirurgicale se poursuit à la clinique avec la Chirurgie robot-assistée. Cette avancée technologique permet, par sa vision magnifiée, la précision du geste chirurgical, de décupler les avantages qu’offrent la video-laparoscopie ». Depuis l’acquisition, en septembre, les 8 chirurgiens urologues utilisent cette technologie. Les anesthésistes ont adapté leurs protocoles. Les infirmières ont été formées. Plus de quarante procédures ont déjà été réalisées, les interventions les plus complexes sont couramment effectuées. Pour l’année 2018, la Direction et l’équipe médicale prévoient plus de 200 interventions.

 

Chiffres clés de la Polyclinique Médipôle Saint Roch

  • 411 Lits et places (dont dialyse)
  • 84 Médecins dont 5 salariés
  • 570 salariés
  • 77 500 patients accueillis en 2017
  • 16 Spécialités différentes représentées
  • 56.6 % de taux de chirurgie ambulatoire
  • 42 348 Passages aux Urgences en 2017
  • 33 424 Séances de Dialyse en 2017

 

En Urologie

  • 3 481 Séjours en hospitalisation complète
  • 1 699 Séjours en ambulatoire
  • 383 tumeurs malignes de la vessie
  • 465 tumeurs malignes de la prostate
  • 66 tumeurs malignes du rein
  • 1 372 prises en charge, tout type de tumeurs (malignes et bénignes) liées à l’appareil urinaire ou génital

 

Classement du service d’urologie dans les enquêtes nationales:

En Août 2017, la Clinique se positionnait en 22ème position dans le Tableau d’Honneur des 50 meilleures cliniques de France et en haut des classements nationaux pour l’urologie :

 

2ème nationale Incontinence urinaire
4ème nationale Calculs urinaires
4ème nationale Cancer de la vessie
9ème nationale Adénome de la prostate
10ème nationale Cancer de la prostate
11ème nationale Cancer du rein

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.