04 AOûT 17 0 commentaire
La polysomnographie, nouvelle activité

La polysomnographie, nouvelle activité

CAMBRAI. « Nous avons la chance d’avoir un nouveau praticien, le Dr Ayman Cassen », informe le directeur de la Clinique du Cambrésis Kami Mahmoudi. Présent depuis juin, il s’agit d’un ORL qui « s’occupe des personnes souffrant de difficultés liées au sommeil ». Ce médecin consulte en ville, poursuit le responsable, « mais quand c’est nécessaire, il nous adresse ses patients, une ou deux nuits, pour une polysomnographie ».

 

La polysomnographie est un test nocturne qui évalue le sommeil afin de diagnostiquer la présence de troubles respiratoires tels que l’apnée du sommeil, etc. « Les patients doivent être au calme : les mesures réalisées la première nuit vont préfigurer s’il y a besoin d’un appareillage. La seconde nuit, le patient testera l’appareil qu’il utilisera par la suite chez lui de manière sécurisée : on peut répondre à ses questions… ».

 

Cette nouvelle activité se déroule au troisième étage de la clinique, « dédié à l’ambulatoire… donc calme la nuit puisque le niveau est fermé ». Une chambre spécifique y a donc été aménagée, « avec une organisation propre, en fonction d’un protocole établi avec le Dr Cassen », et sous la surveillance régulière du personnel de soin. Les mesures sont interprétées le lendemain. Cette nouvelle activité médicale s’inscrit parfaitement dans la politique stratégique de la clinique : « Il est ici question de prévention : cet enregistrement permet de prévenir un certain nombre de difficultés, d’éviter parfois un traitement thérapeutique ; et nous sommes un établissement de proximité qui prenons en charge les pathologies du même ordre ». Les premiers patients sont, selon la direction, ravis.

 

À noter qu’à Cambrai, le centre hospitalier et la Clinique Sainte-Marie proposent également ces polysomnographies.

 

©La Voix du Nord-Bruno Demeulenaere-23/07/2017

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.