S Première prothèse totale de cheville à l’Hôpital Privé Saint-Claude - Elsan
20 FéV 18 0 commentaire
Première prothèse totale de cheville à l’Hôpital Privé Saint-Claude

Première prothèse totale de cheville à l’Hôpital Privé Saint-Claude

Chirurgien du membre inférieur, le docteur PATOUT propose tous les jours aux patients des prothèses totales de hanche ou genou pour traiter leur arthrose. A l’instar de la hanche et du genou, la cheville est une articulation importante à la biomécanique complexe participant à la stabilité du membre inférieur lors de la marche.

 

Les pathologies principales de la cheville sont l’instabilité (entorse), l’arthrose et les affections dégénératives inflammatoires (polyarthrite rhumatoïde). Actuellement, en cas d’arthrose sévère de la cheville, la principale thérapeutique chirurgicale proposée est l’arthrodèse, soit le blocage définitif de la cheville. C’est une intervention qui nécessite au minimum 3 mois sans appui et contraint le patient à utiliser des cannes anglaises. Les résultats sont bons à moyen terme mais sur le long terme accélère l’apparition de l’arthrose sur les articulations du pied.

 

2000 arthrodèses de cheville sont réalisées chaque année en France. La prothèse de cheville est une intervention rare : seulement 550 par an (contre 150000 prothèse de hanche et 80000 prothèse de genou). Ceci tient au fait que la prothèse de cheville est en développement continu depuis plus de 30 ans. Les premières prothèses de cheville présentaient rapidement des descellements qui nécessitaient ensuite la réalisation d’une arthrodèse.

 

Les progrès techniques sont importants et ont permis le développement des prothèses de cheville 3ème génération qui ont une durée de vie de 10 ans et plus.

 

Actuellement les suites d’une prothèse de cheville sont simples : séjour hospitalier court, appui autorisé d’emblée, le gros bénéfice est de protéger les articulations adjacentes et donc de limiter l’apparition de l’arthrose.

 

La prothèse de cheville reste donc une « niche » thérapeutique dont les indications sont bien cadrées mais également les contre-indications (patient multi opéré au niveau de la cheville, artériopathie, etc.).

 

Ces prothèses sont bien suivies par nos sociétés savantes car elles sont toutes recensées sur un registre national de l’AFCP (Association Française de Chirurgie du Pied).

 

Cette première prothèse a été posée en Janvier 2018 à l’Hôpital Privé Saint Claude par le Docteur PATOUT, sur une patiente victime d’arthrose de la cheville, dans le cadre d’une prise en charge innovante, confortable et moderne.

 

 

CONTACT

Kami Mahmoudi, directeur :

mahmoudi@elsan.care – 06 79 32 64 02

Delphine Mathieux, chargée de communication :

delphine.mathieux@elsan.care – 06 47 93 70 21


Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.