18 JUIN 14 0 commentaire
Soirée « Prise en charge de l’obésité »  à la Clinique Toulouse-Lautrec

Soirée « Prise en charge de l’obésité » à la Clinique Toulouse-Lautrec

La Clinique Toulouse-Lautrec, à Albi, organise une soirée consacrée à la prise en charge de l’obésité morbide le mardi 17 juin 2014. L’objectif : informer les professionnels de santé de toutes les nouveautés mises en place dans l’établissement.

 

Au programme de cette soirée d’information : la préparation et l’éligibilité à la chirurgie, les interventions chirurgicales dont le by-pass robot assisté et l’intervention de l’association « Aide et Entraide, un soutien pour les patients ».

 

L’obésité est un problème de santé publique de plus en plus important. En France, près de 15 % de la population adulte est obèse et 1 enfant sur 6 présente un excès de poids ou une obésité. Pourtant, les conséquences sur la santé sont désastreuses : le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires et respiratoires, les cancers colorectaux ou encore les maladies musculo-squelettiques comme l’arthrose. L’obésité retentit également sur la qualité de vie. Elle est à l’origine de stigmatisation et de discrimination.

 

Préparation et éligibilité à la chirurgie : un bilan préopératoire pluridisciplinaire

L’obésité morbide est définie par un indice de masse corporelle (IMC = poids/taille²) supérieur à 40 kg/m². Elle est dite sévère lorsque l’IMC est compris entre 35 et 40 kg/m² et éligible à une chirurgie si elle est associé à au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie : hypertension artérielle, apnée du sommeil et autres troubles respiratoires sévères, désordres métaboliques sévères, en particulier diabète de type 2, maladies ostéoarticulaires invalidantes ou encore atteinte hépatique.

 

Pour les patients présentant une obésité morbide, les médecins de la clinique assure une prise en charge complète avec l’aide d’une équipe pluridisciplinaire formée à cette pathologie. Un suivi hygiéno-diététique ainsi que psychologique est assuré et un bilan complet est réalisé lors d’une courte hospitalisation. L’ensemble de l’équipe se réunit ensuite pour décider de la prise en charge ultérieure adaptée à chaque patient. 

 

Les différentes interventions chirurgicales 

Il existe deux grands types d’interventions chirurgicales : celles basées sur une restriction gastrique (gastrectomie longitudinale ou sleeve gastrectomie, anneau gastrique ajustable) et celles comportant une malabsorption intestinale (bypass gastrique, dérivation biliopancréatique). Le choix de l’intervention proposée au patient dépendra de multiples facteurs et sera décidé avec l’ensemble des professionnels.

 

La Clinique Toulouse-Lautrec est dotée du robot chirurgical da Vinci, une technologie de pointe qui permet de réaliser le bypass gastrique. Les bénéfices pour le patient sont remarquables : sa cicatrisation est plus rapide, son hospitalisation est plus courte, les douleurs post-opératoires sont moins importantes et le risque d’infection est réduit.

 

L’association Aide et Entraide : un soutien pour les patients avant, pendant et après la chirurgie

Créée en 2013 à Albi, cette association regroupe des patients ayant bénéficié d’une chirurgie bariatrique. Son but : soutenir les malades, échanger et partager les expériences de chacun, répondre aux questions ou encore orienter les patients. L’association Aide et Entraide travaille en étroit avec l’équipe pluridisciplinaire de la Clinique Toulouse-Lautrec.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Vedici & Vitalia

Naissance d’un leader de santé

Les groupes Vedici et Vitalia se sont rapprochés pour donner naissance à un leader de santé, présent dans l’ensemble des métiers de l’hospitalisation de courte durée.

A travers ses implantations, aussi bien dans les métropoles que dans les villes moyennes, au plus près des besoins des français, le Groupe contribuera ainsi à leur libre choix d’accès à la santé, en soignant plus de 1.200.000 patients par an (30.000 naissances, 310.000 passages aux urgences dans 16 services d’urgences autorisés, 28.000 patients pris en charge en cancérologie et 170.000 séances de dialyse).

Le rapprochement des deux groupes, projet structurant et de long terme, est porté par les Dirigeants-Fondateurs de Vedici et accompagné par CVC capital partners, son partenaire et investisseur de référence, ainsi que par Icade Santé, filiale immobilière du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations et d’investisseurs institutionnels français de premier rang.

Les 14.000 collaborateurs et 3.200 médecins, attentifs à la personne et à la qualité des soins, prendront en charge les patients au sein des 81 établissements du groupe, dont 66 établissements MCO (Médecine, Chirurgie et Obstétrique). Ce nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliards d’euros et 12% de l’activité de l’hospitalisation privée en France.

Dans un contexte économique durablement contraint, le rapprochement des deux groupes permettra de mutualiser les savoir-faire et les moyens, d’augmenter les capacités d’investissements, contribuant ainsi à la pérennité de notre système de santé.

D’ici quelques semaines, le groupe dévoilera sa nouvelle identité, porteuse des valeurs d’exigence, d’innovation, de proximité et d’engagement de ce nouveau leader de la santé.

Découvrez le groupe Vedici