14 JAN 16 0 commentaire
Une deuxième IRM à la Polyclinique Montier la Celle

Une deuxième IRM à la Polyclinique Montier la Celle

La Polyclinique Montier la Celle à Saint-André-les-Vergers vient de se doter d’une deuxième IRM ostéo-articulaire. L’objectif ? Réduire les délais d’attente et ainsi, améliorer la prise en charge des patients.

L’inauguration officielle aura lieu le jeudi 14 janvier 2016.

 

Les régions du corps qui font le plus souvent l’objet de cet examen sont le genou,  l’épaule et le rachis. Cependant, l’IRM est aussi utilisée pour étudier presque toutes les articulations du corps, y compris les hanches, les poignets, les mains, les chevilles et les pieds.

 

Grâce à la très grande qualité de ces images en coupes, cette nouvelle IRM est un outil sans égal pour détecter les pathologies qui pourraient être mal visualisées avec d’autres méthodes.

Les images des tissus mous du corps, comme les muscles, les tendons et les vaisseaux sanguins, sont plus claires et plus détaillées qu’avec d’autres procédés d’imagerie.

 

Autre avantage de taille : le patient n’est pas exposé à la radiation.

 

Cette IRM vient compléter un plateau technique déjà composé d’un scanner dernière génération et d’une première IRM corps entier. « Il s’agit d’un véritable progrès pour l’offre de soins troyenne et plus généralement pour le département de l’Aube » se réjouit l’équipe de radiologie de la Polyclinique Montier la Celle, composée de 6 médecins (les docteurs Petra BAQUE, Marcello CARLOTTO, Jean-Jacques CULIOLI, Richard IMMEL,  Appolinaire MALONGA et Pedro SANZ-RUPP).

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.

Partager la carte de voeux avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.